Pardon et réconciliation

Le pardon : sacrement de la réconciliation

Dans le cadre d’une rencontre confidentielle avec un prêtre ou d’une célébration communautaire, Dieu nous offre la libération du coeur afin que nous soyons enclins à mieux aimer et à mieux vivre en communion avec Lui, avec les autres, avec soi-même et avec la Création.  

Deux manières de le recevoir

Actuellement, à la paroisse, il y a deux façons de recevoir le Pardon:

  • de façon individuelle: la personne rencontre un prêtre seul à seul et reçoit le pardon, avant une célébration eucharistique ou à un autre moment sur rendez-vous;
  • de façon individuelle avec préparation collective: la personne se joint à un groupe à l’occasion d’une célébration annoncée. Elle se prépare et réfléchit avec le groupe, grâce à une animation et, à la fin de la célébration, si elle désire recevoir le sacrement du pardon, elle va rencontrer un prêtre qui a participé à la célébration et qui est là pour l’accueillir.

 

La rencontre consiste à exprimer à un prêtre ses manques d’amour envers Dieu, envers son prochain, envers la Création et/ou envers soi-même dans un but de prise de conscience de ses difficultés et de tentative de les surmonter avec l’aide de Dieu. 

Dans ce sacrement, le prêtre soutient, éclaire et pardonne au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Sens du sacrement

«Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensé.»
Par le Notre Père, Jésus nous enseigne à demander pardon à Dieu pour nos manques d'amour volontaires et involontaires.
Le pardon ne signifie pas que Dieu se ferme les yeux sur nos erreurs ou les oublie. Au contraire, il nous soutient dans nos faiblesses et nous donne la grâce d'en prendre soin.

Par ce sacrement, Dieu nous incite également à pardonner à ceux qui nous ont blessé et donc, à nous libérer de la colère et de la tristesse.