Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Document Actions

Saint-Gérard-Majella

  • L’église Saint-Gérard-Majella a été érigée en 1961-1962 selon les plans des architectes Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold, Sise.
  • Ce lieu de culte est fait de brique, de béton, de verre et de fibre de verre. Il se distingue principalement par ses lignes courbes et son style non traditionnel.
  • En 1964 l’église Saint-Gérard-Majella a reçu la médaille Massey pour son innovation architecturale.

Les cloches

stg - cloches.jpg

photo: Anne Cloutier

C'est le dimanche 25 novembre 1962 que le vicaire général du diocèse, Mgr Lucien Martin, bénissait les quatre cloches du campanile. Les quatre cloches portent les noms de Jésus, Marie, Joseph et Saint Gérard Majella. Les notes qu'elles produiront sont fa la si do. Chacune a sa devise. Celle de Jésus est "Mon invitation est à l'adoration", celle Marie est "Tout à Jésus par Marie", celle de Joseph est "Saint Joseph, bénissez nos foyers" et celle de Saint Gérard Majella est "Saint Gérard Majella, exhaussez notre prière communautaire".

Le vitrail

Le vitrail "La Vierge aux sept oiseaux" a été conçu par l'artiste québécois Jean-Paul Mousseau et réalisé par Gabriel Loire, de Chartres (France).

Les sept oiseaux de ce vitrail symbolisent les sept dons de l'Esprit-Saint aussi appelés "charismes".stg - vitrail vierge x250.jpg

 

  • Conseil
  • Crainte de Dieu
  • Force
  • Intelligence
  • Piété
  • Sagesse
  • Science

 

 L'Église catholique présente les sept dons de l'Esprit-Saint (voir Catéchisme, no. 1830 à 1845, pp. 387 et 388). 

Qui était Saint Gérard Majella ?

stg - saint.jpg

 

 

 

Rédemptoriste
Mort en 1755
Fête le 16 octobre

 

 

 

 

Il était frère dans la congrégation religieuse des Rédemptoristes, fondée par Saint-Alphonse-de-Liguori. Il a douze ans lorsque son père meurt; il devient alors soutien de famille et apprenti-tailleur. C’est loin d’être la richesse et il se prive souvent de son propre pain pour le donner à ses sœurs affamées. Il avait décidé de faire en toutes choses «la belle volonté de Dieu». Ce qu’il réalisa et que Dieu reconnut en lui donnant de faire d’étonnants miracles.
Il mourut à Muro Lucano, en Basilicate, en l’an 1755.

Il est le patron des femmes enceintes.

Sources: nominis.fr et wikipédia